Michel de Montaigne, Essais, Livre premier, Bordeaux, 1580


N° 235Suggérer une modificationAccéder au document

(Mode texte/image)


Titre long : Essais de Messire Michel seigneur de Montaigne, chevalier de l'ordre du Roy, & Gentil-homme ordinaire de sa Chambre. Livre premier & second.
Adresse typographique : A Bourdeaus Par S. Millanges Imprimeur ordinaire du Roy. M.D.LXXX. Avec privilege du Roy.


Auteur : Montaigne (Michel de)
Auteur secondaire : La Boétie (Étienne)


Publication : 1580


Lieu d'impression : Bordeaux
Libraire : Millanges (Simon)
Imprimeur : Millanges (Simon)

Format :
Collation : [4] f., 496 p.
Domaine : Littérature   |  Genre : Essais
Langue(s) : Français, Italien, Latin, Grec.


Localisation : Musée de Sologne, Fonds Emile Martin, Romorantin, France  |  Cote : Brom_01




État physique : Exemplaire lavé; traces d’ex-libris manuscrit.
Reliure : Maroquin rouge; encadrement de filets à la Dusseuil, tr. d. (Durn).
Provenance : Legs d'Emile Martin en 1894.
Note(s) : La toute première édition des Essais de Montaigne a été publiée en 1580 à Bordeaux chez Simon Millanges : la présente édition numérique a été réalisée d’après l’exemplaire du second état de la page de titre, conservé au Musée de Sologne de Romorantin (Fonds Émile Martin, Brom-1 et Brom-2), à partir d’une transcription « fac-similaire ». Elle a été corrigée et balisée à l’aide de deux autres exemplaires de 1580 et de l’édition publiée chez Millanges en 1582. Ces modifications ont été encodées en XML/TEI avec indication de la source, en info-bulle (corrections) ou dans la marge (variantes), à partir de l’exemplaire de 1580 dit « Lalanne » de la Bibliothèque Mériadeck de Bordeaux (S 4754 Rés. C, noté LAL, voir l’introduction à l’édition), des exemplaires des universités de Yale (éd. D. Martin) et de Chicago (Montaigne Project), qui présentent des leçons parfois différentes. L’édition de 1582 (notée E82) a servi à corriger et à intégrer les additions (marquées par un losange et en orange), à partir des exemplaires de Chicago (éd. P. Desan) et de Bordeaux (exemplaire présentant des corrections manuscrites d'époque). Les erreurs et coquilles persistantes ont été corrigées avec les éditions ultérieures de 1588 (Bordeaux) et de 1595 (Cambridge et Bordeaux), notées respectivement E88 et E95.
Marie-Luce Demonet et Alain Legros, 19 avril 2016
Cette édition est actuellement en version beta test.  

Pièce 1. Essais de Messire Michel Seigneur de Montaigne, Livre Premier, Bordeaux, 1580.
Pièces suivantes du même recueil :
Pièce 2. Essais. Livre second.

Numérisation(s) : BVH - Musée de Sologne Romorantin (Brom_01)


Bibliographie :
- Site Montaigne à l’OEuvre
- Montaigne (M. de), Essais, Bordeaux, 1580, Bibliothèque municipale de Bordeaux, BVH (S 4754 Rés.coffre (1))
- Montaigne (M. de), Essais, Bordeaux, 1580, Chicago University Library, Chicago (PQ1641.A1 1580)
- Montaigne (M. de), Essais, Bordeaux, 1580, Yale University Library, Hfb18 6m.
- Montaigne (M. de), Essais, Bordeaux, 1582, Bibliothèque municipale de Bordeaux, BVH (PF 6927 Rés.coffre)
- Montaigne (M. de), Essais, Paris, 1588, Bibliothèque nationale de Belgique, FS_IX_80_A.
- Montaigne (M. de), Essais, Paris, 1588, Bibliothèque municipale de Bordeaux, BVH (D 11632 Rés.coffre)
- Montaigne (M. de), Essais, Bordeaux, 1588, Bibliothèque municipale de Bordeaux, S 1238 Rés.coffre.
- Montaigne (M. de), Essais, Paris, 1595, Cambridge University Library, BVH (Montaigne_Essais1595)
- Sayce (R. A.) et Maskell (D.), A Descriptive Bibliography of Montaigne's Essais 1580-1700, Londres, 1983, n° 1.
- Desgraves (L.), Bibliographie des ouvrages imprimés par Simon Milanges de 1572 a 1623, Bordeaux, 1951, n° 36.
- Desgraves (L.), Bibliographie bordelaise : bibliographie des ouvrages imprimés à Bordeaux au XVIe siècle et par Simon Millanges (1572-1623), Baden-Baden, 1971, "Millanges", n° 51.
- Michel de Montaigne et son temps. Collection Francis Pottiée-Sperry (vente Sotheby's,27 novembre 2003), Paris, 2003, n° 2.
- Desan (Ph.), "Edition de 1580", Dictionnaire de Michel de Montaigne, Paris, 2004, p. 297-300 ; 2007, p. 343-346.
- Legros (A.), « Petit eB deviendra grand… : Montaigne correcteur de l’exemplaire Lalanne », Montaigne Studies, vol. XIV, 2002, p. 179-210.


Corpus : Epistemon / Montaigne
Responsable BVH CESR, Relecture, Éditeur scientifique : Marie-Luce Demonet (2015)
Relecture de la transcription, Éditeur scientifique : Alain Legros (2015)
Transcription : Prestataire (2010)
Encodage : Myriam Olivier (2014)
Contrôle de l'encodage : Lauranne Bertrand (2015)
Contrôle de l'encodage : Mathieu Duboc (2016)
Révision de la notice : Toshinori Uetani (2015)
Normes éditoriales :
 - État du texte transcrit : Non dissimilé et non désabrégé
 - Normalisation :
Le texte est proposé en double affichage : dissimilé/non dissimilé, désabrégé/non désabrégé grâce à un encodage en <choice>.
 - Gestion des césures (hyphénation) :
La division des mots en fin de ligne respecte l'original.
 - Informations éditoriales : Les corrections sont encodées et les sources sont affichées en infobulle au survol de la souris.
Légende des différentes leçons :
LAL : Montaigne, Essais, Bordeaux, 1580, Bibliothèque municipale de Bordeaux, (S4754 Rés.coffre (1)), exemplaire ayant appartenu à Emile Lalanne.
Yale : Montaigne, Essais, Bordeaux, 1580, Yale University Library, (Hfb18 6m).
Chicago : Montaigne, Essais, Bordeaux, 1580, Chicago University Library, Chicago (PQ1641.A1 1580).
E82 : Montaigne, Essais, Bordeaux, 1582, Bibliothèque municipale de Bordeaux, (PF 6927 Rés.coffre).
E88 : Montaigne, Essais, Paris, 1588, Bibliothèque municipale de Bordeaux, (D 11632 Rés.coffre).
EB : Montaigne, Essais, Bordeaux, 1588, Bibliothèque municipale de Bordeaux, (S 1238 Rés.coffre).
E95 : Montaigne, Essais, Paris, 1595, Cambridge University Library, (Montaigne_Essais1595).

Un losange signifie l'absence de caractère ou de mot dans la leçon concernée.


Variantes présentes dans le texte

PageRéférenceAutres leçons
[1]
la (E82)
11les
se (E95)
11
le (E88)
15
aultre (LAL) autre (E82)
16
du tout (E82)
17
fort (E82)
20
à (LAL) a (E82)
22sa
la (LAL) sa (E82)
23Berthelemy
Barthelemy (E82)
27remettroit
remettoit (E82) (E88) (E95)
31pourray
pourroy (LAL) (E82)
31puissant
poisant (LAL) (E82)
31vanam
variam (E82)
32prent
prenoit (LAL) (E88)
39Onques
Onq (LAL) Onques (E82)
39, comme
. Comme (LAL) (E82)
40. Si
, si (LAL) (E88) : si (E82)
43ses
ces (LAL) (E88)
44trepillement
trepignement (LAL) (E82) (E95)
44priuée
priveés (E82)
47ne porte,
ne porte, pas (Yale) ne porte pas (E82)
50ait ia fauorisé
brisa (E82) fauorisa (E88) (E95)
53Et
, et (LAL) , & (E82)
54nous ne le
si nous (LAL) si nous le (E82)
57que de
que (E82) que et (E88)
60finir
fuir (LAL) (E82)
60peut Brutus a son armée
peut a tout son armée (E82)
60ferons
fuirons (LAL) (E82)
79
nostre (LAL) (E82)
80entierement
ancienement (LAL) anciennement (E82)
82
Basti al nocchiero ragionar de’venti Al bifolco dei tori, & le sue piaghe Conti’l guerrier, conti’l pastor gli armenti. (E82)
89somne
somme (E88)
91menusiers
menuisiers (E88)
991533
1532 (E82) 1533 (E88)
102qui luy clost
qui clost (E82) (E88)
105
et (LAL) & (E82)
109
la (LAL) (E82) (E88)
112la. laissés
la: laissés (E82)
113ses
ces (LAL) (E82)
113ne les en trouue
ne les trouue (E82)
114elle le craint
elle craint (E82)
115. opinor
soluet: opinor (E82)
117& en
en (E82)
119effrayables
effroyables (E88)
120
et de precheurs (LAL) & de precheurs (E82)
122produit
produisit (LAL) (E88)
124& notā- ment cela est a craindre, ou les commo- ditez se rencontrent improueues & pres santes. A qui a assez de loisir pour se ra- uoir & LIVRE PREMIER. 125 uoir & remettre de ce trouble, mon cō- seil est qu’il diuertisse ailleurs son pense- ment, ou qu’ō luy persuade, qu’ō luy four- nira des cōtrenchantemens d’vn effect merueilleux & certain. Mais il faut aussi que celles, a qui legitimemēt on le peut demander, ostent ces façons cerimo- nieuses & affectées de rigueur & de re- fus, & qu’elles se contreignent vn peu pour s’accommoder a la necessité de ce siecle mal’heureux.
Cela n’est a craindre qu’aux entreprinses, ou nostre ame se treuue ou- tre mesure tandue de desir & de respect, & no- tamment ou les commoditez se rencontrent improueues & pressantes. A qui a assez de loisir pour se rauoir & remettre de ce trouble, mon conseil est qu’il diuertisse ailleurs son pensement, s’il peut, car il est difficile, qu’il se desrobe de ceste ardeur et contention de son imagination. I’en sçay, a qui il a seruy, a y aporter le corps mesme amolli & affoibli d’ailleurs. Et a celuy qui sera en alarme, des liaisons, qu’on luy persuade hors de la, qu’on luy fournira des contrenchantemens d’vn effect merueilleux & certain. Mais il faut aussi que celles, a qui legitimement on le peut de- mander, ostent ces façons cerimonieuses & af- fectees de rigueur & de refus, & qu’elles se con- treignent vn peu, pour s’accommoder a la ne- cessité de ce siecle malheureux. (E82)
126en raporte les escruelles en Espaigne, que son com- paignon laisse icy
laisse icy les escruelles, que son com- paignon rapporte en Espaigne (LAL) laisse icy les escruelles, que son com- paignon raporte en Espaigne (E82)
126a l’on
l’on a (E82)
127forme, mon
forme. Mon (E82)
128quant & quant
auec (LAL) auec (E82)
130sourciers
sorciers (E88)
131Mon pere vit vn iour
On vit dernierement chez moy (LAL) On vit dernierement chez moy (E82)
133sa
la (LAL) (E82)
136quelqu’vn autre
vn autre (E82)
136mains,
mains & (E82)
137n’ay
n’aye (E82)
145toutes ces façons
toutes façons (E82)
145Car
Comme ce bon & grand Socrates refusa de sauuer sa vie par la desobeissance du magistrat voire tres-iniuste & tres-inique. Car (E82)
145vn autre
vn’autre (E82)
155le. de
le, de (E82)
161Et
Ie suis de l’aduis de Sylla: & (E82)
163conduiroit
conuieroit (LAL) (E82)
163iustice.
, & puis qu’on est en doubte du plus court chemin, tenir tousiours le droit (E82)
165auoient
auoit (LAL) (E82)
173escheoit
escheroit (E82) escherroit (E88)
189montée vn peu alongée
montée alongée (E82)
190
me (LAL) (E82)
196
Che non men che saper dubbiar m’aggrada. (E82)
201l’ara
l’aura (E95)
206l’Ire
l’ire (E82)
220force. il
force, il (E82) (E88)
220leur
la (E82) (E88)
227ces
Ces (E82)
229tensat
tensast (E88) (E95)
233qu’on
qu’il (LAL) (E82)
235
Marc Antoine Muret, (E82)
237in- strument: & auoit vn ioüeur d’espinette pour cet effect.
instrument. (E82)
240pour
de (LAL) (E82) (E88) (E95)
244mais
Mais (E82)
257& se choquēt
& choquent (E82)
264,
? (E82) (E88)
264? Car
: car (E82)
273***
***** (E82)
274qu’a Sarlac, mais
qu’a Sarlac, et auoit raison mais (LAL) qu’a Sarlac, & auoit raison: mais (E82)
[286]toy toi deuotement
toy deuotement (E82)
[290]lesqueulh
l’escueil (E88)
296saint
sainct (E82) (E88)
297sont
soint (LAL) soyent (E88)
299que céte cy soit en- core la derniere qui se fera
qu’il ne s’en face à l’ad- uenir quelqu’ aultre (LAL) qu’il ne s’en face à l’aduenir quelqu’autre (E82)
299l’autre
ceste-cy (LAL) ceste-ci (E82)
300nous
Nous (E82)
309chair
chairs (E82)
314ces
des (E82)
314. car
, car (E82) (E88)
314chacun
Chacun (E82)
315vn cordon
vne corde (E82) (E88)
320de
des (E88)
323cher
chair (E95)
324: car il
: il (E82)
324, d’a- uoir LIVRE PREMIER. 326 uoir plusieurs espousées
(E82)
341muraille
mur (LAL) (E88) (E95)
342, la
, & la (E82)
345personnes
personnages (E82) (E88)
345si soigneusement a elle
si tant elle a soigneusement (LAL) si tant ell’a soigneusement (E82) (E88)
346l’originele des hommes
l’originele du monde (LAL) l’origine des hommes (E82) oginele des hommes (E88)
347Aussi
aussi (E82)
349Tum vertice nudo Excipere insanos imbres caelique ruināruinam.
Tum vertice nudo Excipere insanos imbres caelique ruinam. Celuy que les Polonnois ont choisi pour leur Roy apres le nostre, qui est a la verité vn des plus grans Princes de nostre siecle, ne porte iamais gans, ny ne change pour l’hiuer & temps qu’il face, le mesme bonnet qu’il porte au couuert. (E82)
350deffautz
effectz (LAL) effects (E82) (E88)
351
virtutem verba putant vt lucum ligna (LAL) Virtutem verba putant vt lucum ligna: (E82)
360s’ebattent sur la comscience
se battent sur la conscience (Yale) (Chicago) (E82) se battent la conscience (EB) (E95)
360c’ét
c’est (E82)
363remuant.
remuant. Comme les pals s’enfoncent plus auant, & s’affermissent en les branlant & les secouant. (E82)
367tel aduenture
tel à l’aduenture (LAL) tel a l’aduenture (E82)
382coubles
couples (E82)
383. entre
: Entre (E88)
389
La fama ch’inuaghisce a un dolce suono Gli superbi mortali, & par si bella, E vnun echo, vnun sogno, anzi d’vnun sogno vnun ombra Ch’ad ogni vento si dilegua & sgombra. (E82)
392Car quant a la forme corporelle il est bien euident, que les especes des bestes sont distinguées de bien plus apparente differēce, que nous ne sommes les vns des autres.
(E82)
392(car les folz & insensez par accident ne sont pas hommes entiers)
(E82)
412ses
ces (LAL) (E82) (E88)
415
grands (E82)
424
pris du (LAL) (E82) (E88)
425. Et
, et (LAL) , & (E82) (E88)
425races d’vn
races d’Vn (LAL) races. Vn (E82) (E88)
428
Id cinerem & manes credis curare sepultos? (E82)
430si-ce neātmoins
si neanmoins (E88)
435. ce
, ce (E88)
441des
de (E82) (E88)
442aduenemens
euenements (E82) (E88)
443destriers
destries (E82) (E88) destriers (E95)
443ablactif
ablatif (LAL) (E82) (E88)
445qui
qu’il (LAL) (E82) (E88)
445qui
qu’il (LAL) (E82) (E88)
449. &
, & (Yale) & bardelles, & (E82)
451nouuelletez.
nouuelletez : (Yale)
454
comme font les Venitiens. (E82) (E88)
456. on
: on (E82) . On (E88)
456lautas
lautj (LAL) lauti, (E82) (E88)
457nous y faisons
nous faisons (E82) (E88)
457la
nostre (E82)
457ne les peut ègaler
n’y peut arriuer (E82) (E88)
458les
Les (E82)
464car
Car (E82)
465c’est
C’est (E82)
470auquel
Auquel (E82)
471
& (E82) (E88)
474plait
pait (E82) paist (E88)
477mesmes acoutremēs
mesme acoutrement (LAL) (E82) (E88)
480grossiers & ignorans, ny guiere aus delicatz & sauans
communs & vulgaires, ni guiere aux singuliers & excellens (E82)
480
Ilz trouueroient place entre ces deux extremités. (LAL) Ils pouroint viuoter en la moyenne region. (E82) (E88)
482
IE propose icy des fantasies informes & ir- resolues, comme font ceux qui publient des questions doubteuses a debattre aus escoles, non pour establir la verite, mais pour la cher- cher: & les soubmetz au iugement de ceux, a qui il touche de regler non seulement mes actions & mes escris, mais encore les pensées. Esga- lement m’en sera acceptable & vtile la condem- nation, comme l’approbation. Et pourtant me remettant tousiours a l’authorité de leur cen- sure, qui peut tout sur moy, ie me mesle ainsin temerairement a toute sorte de propos, comme icy: (E82)
485ses
ces (E82) ses (E88)
488en tes- moing
en tesmoignage (E82)
490veulent
vouloient (LAL) vouloint (E82)
491veillesse
vieillesse (E82)
494elles le doiuent LIVRE PREMIER. 495 doiuent
elles doiuent (E82)
495plus
bien (E82)

Crédits : Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0). 2015
Mise en ligne : 18/04/2016


Cette notice est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).