François Rabelais, [Lettre à Antoine Hullot], Saint-Ay, 1er mars 1542


Suggérer une modificationAccéder au document

(Mode texte)


Titre long : [Lettre de Rabelais à Antoine Hullot, de Saint-Ay, 1er mars 1542]


Auteur : Rabelais (François)
Destinataire : Hullot, Antoine


Date : 1er mars 1542


Expédiée de : Saint-Ay

Format :
Collation : 1 f.
Domaine : Correspondance   |  Genre : Lettre
Langue(s) : Français, Latin.


Localisation : Bibliothèque Nationale de France, Paris, France  |  Cote : Dupuy 488




Note(s) : Copie du XVIe siècle, conservée à Paris, Bibliothèque Nationale de France (site Richelieu), Fonds Dupuy 488, f° 79. Volume constitué en 1637 et intitulé : "Mélanges historiques et littéraires".
Nous publions sur le site des Bibliothèques Virtuelles Humanistes uniquement les lettres de Rabelais relevant de la correspondance, et non les épîtres ou lettres dédicatoires. 

Numérisation(s) : Gallica (Dupuy 488)


Bibliographie :
- Rabelais (F.), Oeuvres complètes, Édition établie, présentée et annotée par Mireille Huchon, avec la collaboration de François Moreau, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », n° 15, 1994, p. 1018-1019 et 1758-1759.
- Journal de L'Estoile pour le règne de Henri IV, T. II, 1601-1609, texte intégral présenté et annoté par André Martin, Gallimard, 1958, p. 422-423.


Corpus : Epistemon / Rabelais / Manuscrits
Responsable BVH CESR, Relecture, Éditeur scientifique : Marie-Luce Demonet (2016)
Transcription : Mathieu Duboc (2016)
Encodage : Mathieu Duboc (2016)
Révision de la notice : Toshinori Uetani (2016)
Normes éditoriales :
 - État du texte transcrit : Non dissimilé et non désabrégé
 - Normalisation :
Les numéros de page manquants sont ajoutés entre crochets.
Les cédilles ne sont pas rétablies.
Les apostrophes sont restituées.
L'usage des majuscules est respecté ; les formes de lettres initiales sont rendues par des capitales ; quelques formes initiales ambiguës sont régularisées selon l'usage moderne.
La ponctuation respecte celle de l'original. La barre oblique pointée est rendue par "/."
Principes de dissimilation : systématique pour le u/v et pour le i/j à l'initiale. Les i/j intérieurs sont conservés et encodés sauf pour le latin.
Les abréviations sont encodées avec des caractères unicodes ou MUFI correspondants. Elles ne s'affichent pas correctement en raison de leur absence de la plupart des polices. Nous avons donc fait le choix de n'en afficher que la forme désabrégée.
Le développement des abréviations respecte la graphie moderne.
Le texte est proposé en double affichage : dissimilé/non dissimilé, abrégé/désabrégé grâce à un encodage en <choice>.

 - Gestion des césures (hyphénation) :
La transcription respecte le lignage du document source.
 - Informations éditoriales : Les corrections sont encodées. Cette lettre est publiée selon les normes de transcription et d’édition du corpus BVH-Epistemon.


Note sur les mains :

MainX : Main non identifiée du copiste (fin XVIe siècle)

URL de référence :
http://xtf.bvh.univ-tours.fr/xtf/view?docId=tei/B751041006_Dupuy_488/B751041006_Dupuy_488_tei.xml;doc.view=notice
Crédits : Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0). 2015
Mise en ligne : 28/07/2016


Cette notice est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0).